Formule 1

Le quintuple champion du monde et tenant du titre Lewis Hamilton (Mercedes) a enlevé le 61e Grand Prix de France, la 8e des 21 manches du championnat du monde de Formule 1, dimanche après-midi sur le circuit Paul-Ricard au Castellet. 

Sa 79e victoire, la 6e cette saison, n'a jamais été mise en péril. Il a devancé son coéquipier Valtteri Bottas, deuxième à plus de 18 secondes, le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), troisième à 9/10e du Finlandais, le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), quatrième, et l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), cinquième. Suivent la surprenante McLaren de l'Espagnol Carlo Sainz Jr, sixième, l'Australien Daniel Ricciardo (Renault), septième, le Finlandais Kimi Raikkonen (Alfa Romeo), huitième, l'Allemand Nico Hulkenberg (Renault), neuvième, et le Britannique Lando Norris, (McLaren) dixième et en grosse difficulté sur la fin.

Le Britannique Hamilton, parti en pole pour la 86e fois de sa carrière, comme lors de l'édition'2018 de l'épreuve qu'il avait également remportée, se montra d'emblée le plus rapide en améliorant le record en course tour après tour.

Il était suivi à distance par Bottas, nettement dominé, alors que Leclerc (Ferrari) ne parvenait pas à soutenir le rythme des Mercedes à ce moment.

Vettel, quadruple champion du monde, parti en 7e position sur l'autre Ferrari, est lui rapidement remonté à la 5e place, pour se lancer à la poursuite de Verstappen, qui s'efforçait de ne pas le laisser approcher.

Des arrêts au stand de Verstappen (21e tour), Leclerc (22e tour) et Bottas (23e tour) ont permis à Vettel de remonter très provisoirement à la 2e place, avant de stopper lui même de façon imprévue (25e tour).

Il allait ensuite changer ses pneus à deux tours de la fin pour tenter avec succès d'aller chercher le point bonus du meilleur tour en course (1:32.740), abandonnant ainsi la lutte pour la quatrième place avec Verstappen.

Tous les pilotes ont couvert les 53 tours du Grand Prix, à l'exception du Français Romain Grosjean (Fra/Haas-Ferrari), qui a abandonné au 47e tour.

C'est le sixième doublé de Mercedes cette saison.

A noter que Ricciardo qui a gêné Norris dans le dernier tour, pourrait être pénalisé.

La neuvième manche à Zeltweg, le 30 juin en Autriche.


Revivez le Grand Prix de France