Formule 1 La Formule 1 a perdu l'une de ses icônes ce lundi. Niki Lauda, grand champion autrichien, est décédé à l'âge de 70 ans.

Quelques années auparavant, Lauda avait vu la mort de près lors du GP d'Allemagne, en 1976.

Le 1er août 1976, au volant de sa Ferrari sur le circuit du Nürburgring en Allemagne, sa Ferrari part brusquement dans le mur et s'enflamme. Il reste près d'une minute dans le cockpit, avant d'en être extrait par trois concurrents.


Les images du terrible accident du champion du monde en titre ont choqué le monde entier. Mais Lauda est un battant, qui va revenir à la vie.

Six semaines après avoir reçu l'extrême onction sur son lit d'hôpital, il prend à la stupéfaction générale le départ du Grand Prix d'Italie malgré sa souffrance, et de graves lésions au visage.

Cette saison-là, il lutte pour le titre jusqu'à la dernière course avec le Britannique James Hunt, finalement couronné. Cet affrontement épique, révélateur du caractère hors-norme de l'Autrichien, a été raconté en 2013 dans le film "Rush", de l'Américain Ron Howard.

En 1977, le rescapé remporte son deuxième titre de champion de monde avec Ferrari. Il arrête la compétition fin 1979, pour fonder Lauda Air.