Avec l’Aston Martin AMR21 qui sera présentée demain, il s’agit assurément de la présentation la plus attendue de cette trêve hivernale. A 16 heures pétantes, l’Alpine A521 a été officiellement présentée aux fans et aux médias du monde entier.

L’A521 ne cache pas sa filiation avec son aïeule, la Renault R.S.20, gel de la réglementation technique oblige.

© Alpine

En début d’année, la monoplace française a arboré une déco provisoire à dominance noire en écho à l’Alpine A500 expérimentale qui avait servi de laboratoire pour préparer Renault à sa première arrivée en Formule 1 en 1977. Pour le plus grand bonheur de tous, la robe de la machine de l’écurie d’Enstone évolue. Le noir a laissé place à un bleu métallisé du plus bel effet qui n'est pas sans rappeler celui arboré par les protos Alpine LMP2 vus ces dernières années en endurance. Le drapeau français stylisé sur le capot arrière, avec le A symbolique de la marque lancée par Jean Rédélé, demeure bien en place.

Le line-up d’Alpine F1 Team est pour le moins alléchant avec le revenant Fernando Alonso, grand absent de la cérémonie de présentation, et l’ambitieux Esteban Ocon.

L’Espagnol tentera de faire aussi bien que son prédécesseur à Enstone, Daniel Ricciardo, qui avait décroché deux podiums en 2020, les deux premiers pour Renault depuis son retour en 2016 comme écurie à part entière. Le Français voudra quant à lui faire jeu égal avec l’Asturien, réputé pour enterrer ses équipiers, et terminer à nouveau dans le Top 3 après avoir terminé 2ème à Sakhir l’an dernier.

© Alpine