Outre son retrait du championnat du monde Constructeurs, Mc-Laren-Mercedes avait été condamnée à une amende de 100 millions de dollars


PARIS L'amende infligée par la Fédération internationale automobile (FIA) à l'écurie McLaren pour des faits d'espionnage visant sa rivale Ferrari servira à financer le développement du sport automobile, a informé la FIA.

L'amende de 100 millions de dollars annoncée le 13 septembre a été réduite à 50 millions (35,1 millions d'euros) et sera versée en décembre par le constructeur.

Cette somme "sera utilisée pour créer un Fonds de Développement FIA qui aidera les Autorités Sportives Nationales (ASN) à promouvoir le développement d'un sport automobile plus sûr à travers le monde, en particulier dans les pays où les infrastructures de sport automobile nécessitent un soutien", a précisé la FIA. "Des représentants de Mercedes et de Ferrari seront invités à faire partie du directoire de ce Fonds", ajoute la Fédération.

Lors du Conseil mondial de la FIA du 13 septembre dernier, McLaren-Mercedes avait été privée de tous les points accumulés à l'époque et à venir dans le Championnat du monde Constructeurs de F1.

McLaren avait également été condamnée à une amende record de 100 millions de dollars (environ 70 millions d'euros).