Romain Grosjean vient tout juste de prendre sa retraite après 179 GP de Formule 1. Le dernier s'est couru à Bahreïn, le 29 novembre dernier, et lui a valu une frayeur dont il se souviendra toute sa vie. Un effroyable crash dès le premier tour avait coupé sa monoplace en deux. Son cockpit avait pris feu instantanément et le pilote français a dû s'appuyer sur la carcasse en feu pour sortir du brasier. Résultat: de grosses brulures aux pieds et aux mains. Et un miracle rarement vu en F1.

Un mois et demi après l'accident, le pilote a partagé sur ses réseaux sociaux deux photos de ses mains, enfin débarrassées des nombreux pansements. L'occasion de câliner son chat, Petrus, qui semble apprécier que son maître n'ait plus les mains bandées.