Charles Leclerc et Ferrari feront face à une enquête après le Grand Prix d'Abou Dhabi car le délégué technique de la FIA, Jo Bauer, a constaté une irrégularité au niveau de la quantité d'essence présente dans sa voiture, a annoncé dimanche la Formule 1 avant le départ.

Le rapport de Jo Bauer indique une "différence significative entre la déclaration de l'écurie et la quantité d'essence à l'intérieur de la voiture", ce qui constitue une infraction technique. Les commissaires de course se pencheront sur la question après le dernier Grand Prix de la saison.

Déclaration inexacte concernant l'essence embarquée par Leclerc: amende pour Ferrari

L'écurie Ferrari devra s'acquitter d'une amende de 50.000 euros pour une déclaration inexacte concernant la quantité de carburant embarquée par Charles Leclerc au départ du Grand Prix d'Abou Dhabi dimanche. Le Monégasque maintient sa troisième place.

Sur base de l'analyse effectuée avant la course, le rapport de Jo Bauer, le directeur technique de la FIA, indiquait une "différence significative entre la déclaration de l'écurie et la quantité d'essence à l'intérieur de la voiture", ce qui constitue une infraction technique. Les commissaires de course se sont penchés sur la question après le dernier Grand Prix de la saison. Ils ont conclu que Ferrari avait enfreint les règles, mais n'ont pas pénalisé le pilote qui conserve ainsi sa troisième place derrière Lewis Hamilton et Max Verstappen.