Les organisateurs de la F1, le groupe Liberty Media, a tenu à réagir ce matin suite à l'annulation, pour la deuxième année consécutive, du GP d'Australie suite à la pandémie. "Nous regrettons bien sûr de ne pouvoir retourner encore cette année à Melbourne pour ce très beau GP de l'Albert Park," ont indiqué les dirigeants de la F1. "Nous avons plusieurs options sur la table que nous allons analyser pour remplacer cette épreuve prévue en fin d'année et conserver un calendrier de 23 courses. Nous vous tiendrons informés dans les semaines à venir de la solution de remplacement qui aura été retenue."

L'Australie est le quatrième pays à annuler son GP encore cette année après la Chine, le Canada et Singapour. Des doutes liés à l'évolution de la pandémie et des conditions de voyages subsistent encore sur d'autres épreuves extra-européennes de fin d'année comme le Japon, les Etats-Unis, le Mexique et le Brésil.