Le taureau rouge visera ni plus ni moins le titre en 2020 !

2019 a servi de rôdage pour le nouveau tandem Red Bull-Honda et cela n'a pas empêché le duo austro-japonais de décrocher trois victoires. Autant dire que les attentes sont élevées avec la nouvelle RB16. La dernière-née de Milton Keynes, qui se veut une évolution du modèle de l'an dernier, est le fruit de nombreux espoirs nourris par l'état-major du taureau rouge, à commencer par le redoutable Helmut Marko.

"Ces dernières années, nous démarrions la saison avec un désavantage sur Mercedes et Ferrari, commente le conseiller de Red Bull. Mais quand je vois à quelle vitesse notre préparation pour 2020 s'achève, je suis certain que ce ne sera plus le cas. Si on compare notre situation par rapport à celle de l'an dernier à la même date, notre préparation est beaucoup plus fluide. Nous avons gagné pas mal temps et sommes désormais bien en avance par rapport au planning initialement échafaudé. Avec la RB16, nous nous lancerons à l'assaut des titres !"

La RB16, qui se distingue par son museau plus étriqué que celui de ses aînées, a pris la piste ce mercredi à Silverstone pour un déverminage en bonne et due forme entre les mains de Max Verstappen. Si le Hollandais sera le fer de lance du team et s'affirme comme un candidat régulier à la victoire, de nombreux regards se braqueront vers Alex Albon. Le Thaïlandais, qui découvrira sa nouvelle monture à Barcelone, aura comme objectif de confirmer les performances entrevues en 2019 s'il ne veut pas subir le même sort que Pierre Gasly.

"Je sais que je dois travailler sur moi-même, je ne pense pas que je sois déjà au bon niveau. Mais j’y travaille. Je sais qu’il y a des choses que je dois améliorer et où agir, explique Albon. Pour 2020, je veux réduire l’écart avec Max. C’est mon objectif prioritaire pour la saison à venir. Car ce n’est pas un secret, il est très rapide ! Je vais donc être concentré sur moi-même pour essayer de combler l’écart, et finalement essayer d’être meilleur que lui. Ce serait bien !"

Ce jeudi, ce sera au tour de McLaren de lever le voile sur sa nouvelle MCL35.

© Red Bull