La Fédération Internationale de l'Automobile (FIA), la Formule 1 et les dix écuries qui participent à son championnat ont décidé jeudi de repousser à 2022 l'introduction du nouveau règlement technique prévu en 2021.

"Les parties prenantes ont tenu une conférence téléphonique jeudi pour discuter de la pandémie de coronavirus et de ses impacts sur le sport", a écrit la Formule 1 dans un communiqué. "Ils ont décidé que la meilleure solution était de retarder l'introduction des règles techniques jusqu'en 2022, les règles de 2020 s'appliqueront en 2021."

La Formule 1 espère "que cela allégera la charge financière des équipes, en particulier à un moment où leurs revenus pourraient être réduits en raison d'un nombre plus faible de courses cette année."

Plus tôt dans la journée, la FIA a en effet annoncé le report des Grands Prix des Pays-Bas (3 mai), d'Espagne (10 mai) et de Monaco (24 mai). Après l'annulation du Grand Prix d'Australie qui devait se dérouler dimanche dernier, les Grands Prix du Bahreïn (22 mars), du Vietnam (5 avril) et de Chine (19 avril) avaient également été reportés. La saison prévoyait initialement 22 courses.

Certaines courses pourraient être reprogrammées en août. Dans ce but, la fédération internationale a annoncé mercredi que la trêve estivale, prévue au mois d'août et pendant laquelle les écuries ne peuvent pas travailler, est avancée sur les mois de mars et avril et rallongée de 14 à 21 jours.

Présenté en fin d'année dernière, le nouveau règlement, qui s'accompagne d'une limitation des dépenses des écuries engagées dans le championnat du monde de F1, a pour but de rendre les courses plus indécises en permettant aux monoplaces de se dépasser plus facilement.