Jordan a choisi l'argent... de Glock

BRUXELLES Le verdict est tombé. Et comme on pouvait le craindre, Eddie Jordan a préféré les gros sous du jeune Allemand de 21 ans Timo Glock, soutenu par Deut- sche Post, plutôt que les deux petits millionsd'€ du Belge Bas Leinders qui avait battu un record du monde à Barcelone en plantant sa monoplace dès son premier tour en F 1. «Cette décision ne me surprend pas et confirme ce que tout le monde m'avait dit: pour Jordan, seul le pognon compte», regrettait, déçu, Marc Guiot, le manager de Bas Leinders. «Il est clair maintenant que c'est foutu. Nous ne serons pas à Melbour- ne pour le coup d'envoi de la saison. La seule possibilité restante serait Minardi. Mais d'après mes informations, Baumgartner est confirmé comme 2 e pilote. Et Paul Stoddart n'a pas les moyens d'aligner une 3 e voiture.»

La grille est désormais bien complète. Même tous les postes de 3e pilote ont été attribués. «On a flirté avec le nirvana. Maintenant, il ne nous reste plus qu'à nous tenir prêts à sauter sur la moindre occasion en cours de saison. L'objectif prioritaire consistant à courir dans le cadre du GP de Belgique reste réalisable. »

Semblant plus atteint moralement, son mentor huissier de justice constatait amèrement: «Le crash du 1er tour lors de notre essai en Espagne et le négativisme de la presse, surtout flamande, ne nous ont pas aidés. Le RACB non plus. Il nous a manqué quelques millions. Mais un jour, Bas roulera en F 1. Cela se réalisera car je le veux. Cette année ou la suivante. Même si je suis encore le seul à y croire. Je n'ai pas encore dit mon dernier mot. Je pourrais encore rebondir.» En attendant, il semble plus probable que Leinders remette une nouvelle fois le couvert en World Series Nissan. A moins qu'il ne s'expatrie aux Etats-Unis en répondant à l'offre du team Walker en Champ Car.

© Les Sports 2004