Button fonde beaucoup d'espoirs dans la 006

BARCELONE Les monoplaces de David Richards ont enfin ôté l'élégante robe noire vêtue de laquelle elles ont multiplié les essais et établi un nouveau record du tour à Barcelone, voici deux semaines, pour enfiler leur traditionnelle tenue Lucky Strike, hier, sur le circuit Catalunya, à l'occasion de la présentation officielle de la nouvelle BAR-Honda 006. Cinquième du championnat l'an dernier après avoir mené la course durant dix-huit tours à Indianapolis, puis à Suzuka, l'équipe du Britannique Jenson Button et du Japonais Takuma Sato se sent pousser des ailes. Et attend beaucoup de sa dernière-née. «Notre châssis est une évolution significative du 005! se félicite Geoffrey Willis, le directeur technique de cette BAR plus que jamais Honda. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les ingénieurs japonais de notre motoriste pour un meilleur rendement, une plus grande fiabilité et un meilleur positionnement de notre nouveau V 10, plus puissant, plus petit, plus léger et surtout dont le centre de gravité a été rabaissé. A ce jour, nous avons effectué trois fois plus d'essais hivernaux qu'à la même époque l'an dernier. Et notre nouveau partenariat avec Michelin a directement porté ses fruits.» De quoi réjouir le boss David Richards, passé bien près de l'échafaud en 2003 et violemment critiqué par un Jacques Villeneuve ayant quitté BAR et la F 1 par la petite porte. Au point que BAR affiche aujourd'hui les mêmes ambitions que Renault: «On veut se battre avec les trois écuries de pointe! confirme le patron aux multiples casquettes. Nos progrès sont évidents. J'ai entière confiance en Sato et en Button qui n'est pas à vendre. Et nous espérons bien lui donner l'envie cette saison de rester avec nous en 2005.» Débarras- sé du charismatique et médiatique Villeneuve, Jenson s'impose comme le leader d'une formation au sein de laquelle il entend concrétiser tous les espoirs placés en lui depuis quatre ans. «Cette nouvelle monoplace constitue à mes yeux un grand pas en avant. Je pense que l'on n'exagère pas en prétendant que nous nous battrons avec les trois meilleurs teams. Je compte en tout cas monter cette année sur mon premier podium en F 1. Et pourquoi pas une fois sur la plus haute marche?»

© Les Sports 2004