Ce premier Grand Prix de Miami aura été palpitant. Dès le 9ème tour, Max Verstappen (Red Bull), après avoir pris le dessus sur Carlos Sainz (Ferrari) au premier virage, prenait l'ascendant sur le poleman Charles Leclerc (Ferrari). Le pilote Red Bull s'échappait mais son écart était réduit à néant suite à la montée en piste du Safety Car causée par l'accrochage entre Pierre Gasly (AlphaTauri) et Lando Norris (McLaren).

Dans les derniers tours de la course, Verstappen et Leclerc se livraient une fantastique course-poursuite. Malgré plusieurs attaques du pilote Ferrari, Verstappen reprenait l'avantage pour être le premier vainqueur en Floride. Le Hollandais signe le carton plein puisqu'il décroche également le point du meilleur tour en course. Carlos Sainz sauve la troisième marche du podium pour Ferrari après avoir vaillamment résisté à Sergio Pérez (Red Bull) qui échoue au pied du podium.

Profitant habilement de la neutralisation pour chausser des pneus frais au bon moment, George Russell, qui pointait pourtant dans le ventre mou du peloton en début d'épreuve, arrache la cinquième place après avoir débordé avec autorité son équipier Lewis Hamilton. Le septuple champion du monde finit sixième devant Valtteri Bottas (Alfa Romeo) qui aurait pu finir cinquième s'il n'avait pas tiré trop large.

Fernando Alonso est huitième (Alpine) devant son équipier Esteban Ocon, parti pourtant en fond de grille, et Alex Albon qui décroche un nouveau point opportun pour le compte de Williams.