"Meilleur rookie", "action de l'année" et - surtout - "Personnalité FIA": le Néerlandais Max Verstappen, 18 ans, né à Hasselt, a bouclé sa première saison de Formule 1 sur trois récompenses de prestige, vendredi soir à Paris lors du gala de remise des prix de la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

Le pilote Toro Rosso, qui était encore mineur quand il a débuté en F1, a notamment décroché deux 4e places, en Hongrie et aux Etats-Unis, assorties d'une 12e place finale au Championnat du monde, avec 49 points. Ce qui lui vaut le titre de "Meilleur débutant" dr l'abnneé.

"C'est un grand honneur de remporter ce trophée, car il est voté par la Commission des pilotes de la FIA", a réagi Verstappen. Sa saison 2015 est comparable, en performance pure, à la première saison complète de Sebastian Vettel en F1, en 2008 chez Toro Rosso lui aussi.

Le fils du bouillant Jos Verstappen, coéquipier de Michael Schumacher chez Benetton en 1994, et de notre compatriote Sophie Kumpen, la nièce du pilote Nascar Anthony Kumpen, a aussi obtenu comme l'an dernier le trophée de "l'action de l'année", pour un superbe dépassement sur le Brésilien Felipe Nasr lors du GP de Belgique, dans la portion très rapide de Blanchimont.

Enfin, alors qu'il arrivait directement de la Formule 3, Max Verstappen a aussi fait l'unanimité auprès des médias qui l'ont élu "Personnalité FIA" de l'année. Il succède au champion du monde Lewis Hamilton, qui était également nominé, au palmarès de ce trophée. Les autres candidats étaient ses adversaires allemands Nico Rosberg et Sebastian Vettel, mais aussi le champion du monde de rallyes français Sébastien Ogier et le champion du monde de voitures de tourisme argentin José Maria Lopez.

"Ca fait plaisir de voir que les médias m'apprécient", a commenté le jeune homme qui a passé son permis de conduire fin septembre et est désormais domicilié à Monaco, comme la plupart des pilotes de F1.