Réduites à une heure chacune, les deux premières séances d’essais libres de ce premier Grand Prix de la saison ont permis de voir un petit peu plus clair.

Le plus rapide dans l’après-midi comme en début de soirée, Max Verstappen (1.30.847) a confirmé son meilleur chrono absolu des essais hivernaux.

La Red Bull-Honda RB16B s’élancera favorite ce samedi à 16 h avec le Belgo-Néerlandais. Ce sera plus dur par contre pour son équipier Sergio Pérez. Dixième à six dixièmes du chrono de référence, le Mexicain se donne trois week-ends pour mieux apprivoiser sa nouvelle monture.

Du côté de Mercedes, cela va mieux. À cinq dixièmes en EL1, à 235 millièmes en EL2, Lewis Hamilton et son équipe ont bien bossé pour réduire leur handicap. Et s’il sera compliqué de viser la pole aujourd’hui, le rythme de course, avec les pneus intermédiaires, semble comparable à celui de Red Bull.

Troisième puis deuxième à 95 millièmes, Lando Norris a prouvé déjà que McLaren a bien intégré son nouveau V6 Mercedes. Il faudra suivre le jeune Britannique et son nouvel équipier Daniel Ricciardo de très près ce week-end.

La bonne surprise de ces premiers entraînements est venue de Ferrari avec d’abord le 5e chrono de Charles Leclerc puis le quatrième à moins de trois dixièmes de son "team-mate" Carlos Sainz Jr.

Les deux écuries les plus capées sont de retour aux avant-postes et cela fait plaisir. C’est plus dur pour Aston Martin et Alpine (Alonso 15e à 0.9) hors d’un top 10 groupé en six dixièmes. Pas de doute, la qualification sera intense.