"Nous rentrons à la maison avec le 7e titre de Lewis en poche, vous ne pouvez alors pas parler de contrat. Ce serait injuste envers sa prestation", a déclaré Wolff à la BBC. "Nous allons prendre quelques jours avant de commencer les discussions."

La présence d'Hamilton au sein de l'écurie allemande en 2021 ne fait donc plus aucun doute. "L'accord va être conclu, je n'en doute pas", avait déclaré le Britannique dimanche après le Grand Prix de Turquie où il a remporté son 7e titre de champion du monde. "Je voulais attendre que le boulot soit fait. On va probablement s'y mettre dans les semaines qui viennent."

Avec sept sacres mondiaux, Hamilton a égalé le record de Michael Schumacher et aura la possibilité de devenir le pilote le plus titré de l'histoire la saison prochaine. "Lewis est devenu plus cher maintenant", a souri Toto Wolff. "Notre relation est basée sur l'amitié, sur la confiance. Aucun de nous n'aime le jour où nous devons négocier car c'est le seul jour où nos intérêts sont différents. Le meilleur accord, c'est quand les deux parties ne sont pas totalement heureuses en quittant la table. Je ne veux pas mettre de pression avec une date limite. Ce sera fait quand ce sera fait."

L'Autrichien devrait également rester un an de plus chez Mercedes et mettre un terme aux rumeurs de départ. "Lewis aime la course et la compétition, tout comme l'équipe et moi. Je nous vois donc continuer encore un an. Ensuite, nous aurons un beau défi avec les changements du règlement en 2022", a conclu Wolff.