Formule 1

Ferrari a soufflé le chaud et le froid avec l'accident de Vettel. Le Monégasque 53 millièmes devant la Mercedes de Bottas

Disputée sous le soleil, la troisième et ultime séance d'essais libres en vue du GP de Monaco laisse augurer d'une sacré bataille pour la pole, cet après-midi entre 15h et 16h.

Le nouveau petit prince de Ferrari Charles Leclerc a en effet signé le meilleur temps avec un chrono de 1.11.265, 53 millièmes devant la Mercedes de Valtteri Bottas. Les Benz en ont-elle gardé sous la pédale pour ne pas prendre de risques à deux heures de la qualif ou la Scuderia a-t-elle très bien travaillé et les Ferrari sont-elles revenues dans le match ? Réponse cet après-midi.

Lewis Hamilton a signé le troisième chrono à 213 millièmes, 61 millièmes seulement devant la Red Bull Honda de Max Verstappen. Cinquième à quatre dixièmes, Pierre Gasly confirme que la RB15 reste redoutable sur ce tracé. Le Belgo-néerlandais a certainement appris de ses erreurs et n'a pas encore flirté avec les limites pour éviter un crash. Il faudra certainement compter avec lui pour la pole.

Sebastian Vettel lui par contre a commis une nouvelle bourde en tapant le rail à Sainte-Dévote à l'entame de son 8e tour. Si sa monoplace, touchée à l'avant gauche, est réparable dans les délais, l'Allemand a perdu pas mal de temps de roulage et ne sera pas dans le meilleur contexte psychologique au moment d'aborder la qualif. Voir son équipier au sommet de la hiérarchie doit encore lui mettre plus de pression...

Derrière, l'étonnant Italien Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) termine P6 à 9 dixièmes devant Daniil Kvyat (Toro Rosso), Kevin Magnussen (Haas), Kimi Raikkonen (Alfa Romeo) et Alex Albon (Toro Rosso). Les Renault d'Hulkenberg et de Ricciardo pointent juste aux portes du Top 10. Quatre dixièmes à peine séparent le 6e du 14e. Il va donc y avoir du suspense et une belle bagarre pour accéder à la Q3 réunissant les dix plus rapides.