Ce 2e GP d'Italie aurait lieu dans la foulée de Monza en septembre

Liberty Media ne s'en cache pas. Les promoteurs américains de la F1 cherchent des solutions pour ajouter des GP entre Monza et la fin de saison aux Emirats avec un double GP à Bahrein avant la finale d'Abu Dhabi. Seuls onze GP figurent officiellement encore sur le calendrier provisoire de la F1. Or il en faut un minimum de quinze pour les droits télés. On parle notamment de deux GP en Chine, deux en Russie et quelques nouvelles épreuves en Europe. Hockenheim est candidat pour un second GP d'Allemagne, même si la chancelière allemande Angela Merkel a récemment annoncé qu'elle interdirait tout événement de masse avant le 31 octobre. Hockenheim devrait alors se disputer soit en novembre, soit à huis clos comme c'est prévu pour les huit premiers GP européens.

Dans la foulée de ceux-ci, il est quasi acquis que la F1 se rendra à Mugello, sur le circuit d'essais de la Scuderia basé 300 km plus au sud de Monza, à proximité de la ville de Florence. Un circuit toscan qui vient de perdre son GP MotoGP, mais n'a encore jamais accueilli de course de F1. Cela tomberait excessivement bien pour fêter le 1000e départ en F1 d'une Ferrari, en l'occurence la SF1000.
"Il est pratiquement certain que nous aurons prochainement un GP chez nous," a fièrement confié le maire de Florence Dario Nardella. "Ce serait une première historique, un grand événement dans l'histoire de notre ville."

L'alternative est Imola, non loin de là, théâtre jadis du Grand Prix de Saint Marin lors duquel Roland Ratzenberger et Ayrton Senna ont perdu la vie en 1994.

© D.R.