Formule 1

Charles Leclerc (Ferrari) quatrième à trois dixièmes.

Disputée sur le sec, sous un ciel couvert et seulement 26 degrés sur la piste, la première séance d'essais libres vient de s'achever ici en Principauté.

Et ce n'est pas une surprise de voir une Mercedes, celle de Lewis Hamilton, figurer d'emblée au sommet de la hiérarchie avec un chrono de 1.12.106,soit deux centièmes de mieux que la Red Bull de Daniel Ricciardo jeudi matin l'an dernier.

Par contre, on est heureux de voir la RB15 de Max Verstappen, coupable d'un tout-droit au virage de Mirabeau haut, à seulement 59 millièmes, moins de six centièmes donc. Les « Flèches d'Argent » ne seront donc pas seules à lutter pour la pole samedi. Pour autant que le Néerlandais ne compromette pas son week-end en tapant d'ici-là... A noter que Max colle une seconde pleine à son équipier Pierre Gasly, sixième.

Valterri Bottas complète le tiercé de tête à 72 millièmes seulement. Le Finlandais aussi sait combien une pole peut s'avérer cruciale sur le tourniquet monégasque.

Quatrième à un peu de trois dixièmes, Charles Leclerc entretient ses espoirs de podium. Même si son équipier Sebastian Vettel, cinquième à 717 millièmes confirme que les bolides rouges ne sont pas au meilleur de leur forme dans les virages serrés.

Nico Hulkenberg sur la première Renault est le meilleur derrière les trois écuries de pointe. L'Allemand devance Kevin Magnussen (Haas), Kimi Raikkonen vivant son 300e week-end de GP, et Romain Grosjean (Haas).

Le tenant du titre Daniel Ricciardo, passé chez Renault, ne pointe qu'au 11e rang.

Mauvais début de week-end pour Carlos Sainz. Victime d'un souci technique sur sa McLaren, l'Espagnol n'a pu boucler que deux tours...