L'appel de McLaren- Mercedes jugé irrecevable

PARIS La Fédération internationale de l'automobile a jugé irrecevable, vendredi, l'appel de McLaren-Mercedes contre Williams et BMW Sauber, accusées d'infraction au règlement sur le carburant lors du Grand Prix du Brésil de F 1, confirmant ainsi le titre mondial de Kimi Raikkonen (Ferrari). "Après avoir entendu les explications des deux parties et après avoir examiné les documents et autres preuves soumises, la cour d'appel a décidé que l'appel interjeté par McLaren-Mercedes était irrecevable" , annonce la FIA dans un communiqué. La FIA ne donne pas plus de détails, mais précise que la retranscription complète de la décision est disponible "sur demande" auprès de la cour d'appel à Paris.

Raikkonen avait gagné le Grand Prix du Brésil le 21 octobre à Sao Paulo pour remporter également la couronne mondiale. Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) avait terminé septième et échoué à un point de Raikkonen au championnat. Mais les avocats de McLaren-Mercedes réclamaient l'exclusion de la Williams de Nico Rosberg et des BMW Sauber de Robert Kubica et Nick Heidfeld, respectivement quatrième, cinquième et sixième au Brésil. Leur disqualification aurait permis à Hamilton de récupérer les points de la quatrième place et d'hériter sur tapis vert du titre mondial, ce qu'il avait refusé.

La température en course de l'essence dans les réservoirs des Williams et des BMW Sauber avait été mesurée en dessous de la température autorisée. Les commissaires de course au Brésil avaient dans un premier temps refusé de leur infliger une pénalité estimant les mesures insuffisamment fiables. McLaren-Mercedes avait fait appel de cette décision.



© La Dernière Heure 2007