Troisième en qualifications après avoir commis une faute dans sa dernière tentative, Valtteri Bottas a finalement renoué avec le succès, son neuvième, trois ans après avoir décroché ici même sa première victoire en F1.

"J’ai toujours bien aimé ce tracé," a indiqué le héros du jour avant de commenter sa course : "J’ai pris un bon envol en doublant dès l’impulsion la Red Bull de Max. J’ai pu ensuite profiter de l’aspiration pour me porter à hauteur de Lewis au premier freinage où je suis sorti un peu trop large et il a pu conserver l’avantage".

Malgré ses pneus tendres plus performants, Lewis ne s’est pas envolé. Le Britannique comptait à peine cinq secondes d’avance lorsqu’il s’est arrêté pour changer de gommes et purger sa pénalité de dix secondes.

"On a profité de l’occasion pour passer en tête. Dans un sens, c’est dommage, car je pense qu’il y avait moyen de gagner aujourd’hui sans la sanction infligée à Lewis, car nous étions sur une meilleure stratégie et mon rythme avec les deux types de pneus était vraiment bon."

Auteur du meilleur tour en course, le Viking revient à 44 unités de son chef de file alors qu’il reste 7 GP à disputer et 182 points à distribuer.

"Rien n’est encore joué, tout reste à faire. Il faut vraiment que je poursuive sur cette lancée victorieuse dans deux semaines au Ring", se motive l’éternel dauphin faisant encore mine de croire que son équipier pourrait ne pas rejoindre Michael Schumacher au palmarès dès cette année…

Verstappen : "2e c’est top. Les Mercedes restent dans une catégorie à part…"

Deuxième samedi comme dimanche à l’arrivée, à chaque fois entre les deux Mercedes, Max Verstappen pouvait se montrer satisfait : "Je ne pouvais pas viser mieux sur une piste favorisant des Mercedes qui restent dans une catégorie à part. Sans la pénalité de Lewis, elles auraient encore signé le doublé. J’ai fait un de mes meilleurs tours de qualifs pour me rapprocher à une demi-seconde de Lewis samedi. Ce qui m’a valu de partir du côté sale de la piste. À la sortie du premier virage, même Ricciardo m’a doublé un court instant. Mais j’ai vite récupéré la 3e place. Notre rythme en pneus médiums n’était pas génial, mais avec les durs j’ai pu résister au retour de Lewis et même maintenir l’écart avec Valtteri. Deuxième ici c’est top !"