Schumi veut taper dans le mille

Formule 1

ENVOYÉ SPÉCIAL EN ALLEMAGNE DANIEL STRIANI

Publié le

Schumi veut taper dans le mille
© Belga/AFP
Au Nürburgring, il peut devenir le premier pilote de Formule 1 à atteindre la barre des mille points

NÜRBURGRING Des GP historiques, Michael Schumacher en compte évidemment quelques-uns dans son rétroviseur, mais celui qu'il s'apprête à vivre sur ses terres ce week-end ne devrait pas le laisser insensible pour autant.

Avec le succès ramené de Montréal il y a deux semaines, le quintuple champion du monde aligne à son compteur la bagatelle de... 999 points depuis le jour où il débuta en F 1, à savoir le 25 août 1991, à Spa-Francorchamps, au volant d'une Jordan. En clair, il lui suffira de terminer au pire 8e ce dimanche au Nürburgring pour devenir le premier pilote de l'histoire de la Formule 1 à atteindre la barre des mille points. Dans ce classement particulier, le chef de file de la Scuderia devance Alain Prost (798,5 pts), le regretté Ayrton Senna (614), Nelson Piquet (485,5), Nigel Mansell (482) et David Coulthard (425), ce dernier étant le seul pilote encore en activité avec Schumi à figurer dans le Top 10. Pour la petite histoire, c'est en Italie que l'Allemand a récolté le plus de points (120 exactement). Viennent ensuite l'Espagne (90), le Japon (88), le Canada (80), l'Allemagne (75) et la Belgique (72).

Après avoir convié les ingénieurs et les mécaniciens de Ferrari chez lui, à Kerpen, mercredi pour une course de kart, Michael Schumacher a rallié hier après midi le circuit du Nürburgring où lors de son premier point presse du week-end, il s'est surtout mué en avocat de Ralf, son puîné, attaqué de toutes parts après le GP du Canada pour n'avoir jamais essayé de bouger son frère aîné dans le dernier tiers de course. «Que voulez-vous? On ne peut pas empêcher les imbéciles ( sic ) d'émettre des avis stupides, a fait observer Michael. Personne n'aurait pu agir autrement à la place de Ralf. Et quand je dis personne, je pense aussi à moi! Ma Ferrari était aussi rapide que sa Williams en ligne droite et plus rapide en sortie de virage. Dès lors, qu'aurait-il pu faire de plus avec, en outre, un rétroviseur flottant

Assis à sa droite, Ralf n'en pensait pas moins: «J'ai assez prouvé par le passé que je n'ai jamais manifesté la moindre réticence à dépasser Michael quand les circonstances me le permettaient. Mais vu la compétitivité de sa monoplace, cela a été rarement le cas.»

Reste qu'avec les deux poles consécutives de Ralf à Monaco et à Montréal, le succès de Montoya en Principauté et les 2e et 3e places des deux compères au Canada, le potentiel de la FW 25 n'est plus aussi mince. «C'est exact », constate le cadet des Schumacher, qui n'a gagné qu'une fois au Nürburgring, il y a dix ans, en Formule Junior BMW...

Le programme du week-end

Vendredi

8h30 - 10h30: essais privés pour Renault, Minardi, Jaguar et Jordan.

11h00 - 12h00: essais libres.

14h00 - 15h00: qualifications 1.

Samedi

9h00 - 9h45: essais libres.

10h15 - 11h00: essais libres.

14h00 - 15h00: qualifications 2.

Dimanche

14h00: GP d'Europe (60 tours).


© Les Sports 2003

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info