Stoffel Vandoorne est au coeur de l'actualité ce mardi. Son contrat de pilote Mercedes en Formula E prévoit aussi un rôle de réserviste Mercedes F1 qu'il remplit sur place depuis le début de l'année, dans le stand F1 quand le protocole le permet ou à l'hôtel le plus proche quand l'accès au paddock était très restreint.

Or aujourd'hui, ce n'est plus un pilote Racing Point qu'il faut remplacer mais bien le champion du monde Lewis Hamilton. Ce serait donc tout à fait logiquement à Stoffel de prendre sa place. Sauf qu'on est en F1 et que les clauses de contrats ne sont pas toujours respectées. La politique prime parfois (qui a dit souvent ?) sur la logique et le côté sportif.

Tout dépend de ce que souhaitent réellement Mercedes et Toto Wolff ? Tester le futur remplaçant de Valtteri Bottas ou Lewis Hamilton ? Dans ce cas, la piste du pilote Junior Mercedes George Russell est sérieuse. Mais il faudrait encore lui trouver un remplaçant (payant peut-être) chez Williams.

Gagner la course et battre la Red Bull de Max Verstappen au cas où Valtteri Bottas n'y arrive pas ? Dans ce cas, Nico Hulkenberg est peut-être la meilleure option. N'oublions pas que la firme à l'étoile est allemande. Et que « Hulk » s'est plutôt bien débrouillé pour ses trois remplacements de l'année chez RP. Il a même été élu "Pilote du jour" au Nürburgring quand il est remonté de la dernière à la 8e place dans le baquet de Lance Stroll. Souci, Hulkenberg serait dans le viseur de Red Bull pour 2021 et hors de question de lui permettre d'y emmener éventuellement de précieuses informations...

Le meilleur compromis serait donc effectivement Stoffel, histoire de le remercier pour son implication et son titre de vice-champion en Formula E. Certes il n'a plus pris le volant d'une F1 depuis fin 2018 avec McLaren. C'est le principal bémol. Mais les bolides n'ont pas tant changé depuis et il a passé des centaines d'heures dans le simulateur.

On veut donc y croire. Son attachée de presse nous a confirmé qu'il s'envolait demain matin pour Bahreïn, "comme prévu depuis longtemps", a-t-elle toutefois précisé. "Je ne peux rien dire de plus pour l'instant."

Durant la journée, le team de FE a fait un post sur Instagram avec une photo de Stoffel en train de s'échauffer lors de sa dernière journée de tests en Formula E à Valencia avec le commentaire "Je m'échauffe. Que se passe-t-il ?" Ce commentaire de sa propre écurie ne deviendrait-il pas un peu amer s'il n'était pas l'heureux élu ? Simple déduction...

"Désolé de ne pouvoir vous en dire plus. Pour l'instant, je ne peux faire qu'attendre et voir ce qui se passera dans les heures à venir...", a déclaré sur ses réseaux sociaux le pilote belge.

Va-t-il revoir dans l'avion le mode d'emploi de la W11 ? Comme il l'avait fait en revenant du Japon pour disputer son premier GP à Barheïn il y a plus de quatre ans en remplacement de Fernando Alonso ? On l'ignore encore. Mais on garde l'espoir, une source (mais pas fiable à 100%) nous indiquant que Mercedes attendait simplement les résultats des tests PCR de Stoffel pour l'officialiser ce mercredi.

Deux tests doivent à priori être effectués. L'un en arrivant à l'aéroport de Bahreïn et l'autre au centre Covid F1 installé au circuit. On prie évidemment pour qu'ils soient aussi négatifs que ceux déjà effectués en Espagne le week-end dernier à Valencia. Ce pourrait alors être très positif pour Vandoorne et la Belgique qui aurait, comme par enchantement, sa plus grande chance de podium en F1 depuis l'époque de Thierry Boutsen chez Williams il y a déjà presque trente ans !