Pour la dernière fois cette année, les F1 de la saison 2020 ont pris la piste dans le cadre des essais collectifs réservés (ou pas) aux jeunes pilotes sur le circuit de Yas Marina. Lors de cette journée, les écuries présentes n'ont pas eu le droit d'équiper les monoplaces de pièces en vue de 2021. Toutes les formations ont répondu présent, à l'exception de McLaren qui n'a pu obtenir le feu vert pour aligner Daniel Ricciardo et n'a aucun pilote junior en stock, tandis que Racing Point, qui se serait bien vu faire rouler Sebastian Vettel, a estimé que participer à cette journée était tout simplement inutile.

Si Stoffel Vandoorne a conclu la matinée avec le meilleur chrono absolu, Fernando Alonso a finalement délogé le Belge de la première place. L'Espagnol, qui retrouvait le volant de la Renault R.S.20, a signé le meilleur temps en 1:36.333. Le double champion du monde, heureux comme un enfant à Noël, a bouclé la bagatelle de 105 tours, soit quasiment deux Grands Prix d'Abu Dhabi. Alonso devance les deux Mercedes, Nyck de Vries étant à un peu plus de deux dixièmes tandis que Vandoorne est troisième à cinq dixièmes. A eux deux, les deux représentants de Mercedes en FE ont accompli 192 tours.

Quatrième temps pour Robert Kubica qui retrouvait le volant de l'Alfa Romeo. Le Polonais est le premier pilote à être à plus d'une seconde d'Alonso. Yuki Tsunoda, qui remplacera vraisemblablement Daniil Kvyat chez AlphaTauri en 2021, est 5ème. Le Japonais est parti en tête-à-queue pendant la journée, heureusement sans gravité. On retrouve ensuite Juri Vips (Red Bull), Antonio Fuoco (Ferrari) et Callum Ilott (Alfa Romeo). Également réquisitionné par Renault, Guanyu Zhou, 9ème, a légèrement tapé le mur de pneus avec l'arrière de sa R.S.20. Sébastien Buemi a commis la même erreur au même endroit avec sa Red Bull.

© DR