Les essais hivernaux se poursuivent sur le circuit Sakhir toujours très ensablé (ce qui explique que les chronos ne soient pas rapides du tout). Et les ennuis aussi pour les deux champions les plus titrés du plateau. S'il a pu boucler 58 tours, soit plus que sur l'ensemble de la journée d'hier pour la W12, Lewis Hamilton a dû aussi faire u peu de marche après avoir planté sa monoplace dans le bac à graviers. Assez inhabituel pour le septuple champion seulement crédité du 8e chrono (sur dix) à plus d'une seconde de la meilleure performance.

Début de journée contrarié aussi pour Sebastian Vettel qui n'a pu boucler que six tours avant de connaître des soucis de boîte de vitesses sur son Aston Martin, comme Mercedes vendredi. Pas de quoi mettre l'Allemand en confiance avec sa nouvelle écurie...

Devant, c'est à nouveau Daniel Ricciardo qui a signé le meilleur temps (1.32.215) sur sa McLaren MCL35, meilleur représentant du motoriste allemand jusqu'ici. L'Australien a devancé d'un gros dixième son ancienne monture, la Renault devenue Alpine durant l'intersaison d'un certain Fernando Alonso dont les fans sont définitivement rassurés. Le Matador a mordu son volant et est clairement dans le coup!

Bons débuts aussi au volant de la Red Bull RB16 pour Sergio Pérez relayant Max Verstappen avec un troisième temps en 1.32.478 à 2 dixièmes et demi à l'issue de ses 39 premiers tours avec sa nouvelle F1.

La surprise de la matinée est venue de la Williams de Nicholas Latifi, quatrième en 1.32.541. Voilà qui confirme les bons chronos de Roy Nissany hier. Yuki Tsunoda n'est pas loin non plus, dans la demie seconde, sur l'AlphaTauri. Carlos Sainz (6e sur la Ferrari) pointe un peu plus loin devant Nikita Mazepin. Nettement plus dans le rythme qu'hier, le Russe place la Haas à moins d'une seconde devant Lewis Hamilton, Antonio Giovinazzi (l'Italien a travaillé pour la course) et le malheureux Seb Vettel clôturant la marche.