La Principauté vivra au rythme des moteurs pendant un mois entier au printemps prochain...

Habituellement en effervescence à cette période de l'année, la Principauté de Monaco est actuellement bien calme. La pandémie de Covid-19 a forcé l'Automobile Club de Monaco à annuler le Grand Prix de Formule 1 ainsi que son très apprécié Grand Prix historique. Mais dans douze mois, le Rocher promet de grouiller. En effet, pas moins de trois week-ends de course animeront la cité méditerranéenne en 2021.

Le 12ème Grand Prix de Monaco Historique aura lieu du 23 au 25 avril et fera le bonheur des nostalgiques qui retrouveront des bolides ayant jadis brillé sur la Riviera. Le samedi 8 mai, ce sera au tour des monoplaces électriques de Formula E de monter en scène pour offrir une joute inévitablement animée. Et, en apothéose, le 78ème Grand Prix de Monaco de Formule 1 aura lieu du 20 au 23 mai. Pendant un mois entier, la vie de Monaco sera ainsi rythmée par le bruit des moteurs.

« Organiser trois épreuves en l’espace d’un seul mois, ce sera une grande première pour nous tous à l’ACM », explique Christian Tornatore, Commissaire Général de l’ACM. « La partie logistique s’annonce complexe, certes, mais pas insurmontable ! De ce fait, nous devrons débuter le montage du circuit plus tôt que d’habitude, à la fin février, plutôt que le 15 mars. Nous intégrerons ensuite les aspects techniques, sur la piste et à l’extérieur, que nécessitent chacune des disciplines que nous accueillons. Pour ce faire, nous comptons sur l’expérience et la disponibilité de toutes les personnes impliquées pour parvenir à nos objectifs…»