Pour une fois, le Grand Prix de France sur le Circuit Paul Ricard a offert du suspense. Dès le départ, premier rebondissement avec le poleman Max Verstappen virant trop large au premier virage, laissant Lewis Hamilton prendre la tête. Le Hollandais récupérait une première fois son bien après la première salve de ravitaillements après s’être arrêté plus tôt que le champion du monde en titre. Red Bull faisait néanmoins le pari de procéder à un deuxième pitstop pour son pilote-phare afin de finir la course avec des pneus plus frais.

Verstappen comblait inexorablement son retard sur les Mercedes, avalant successivement Valtteri Bottas puis Hamilton dans l’avant-dernier tour. Mad Max décroche sa 3e victoire de la saison et se venge sur le malheureux épilogue de Bakou. Grâce à ce succès, il creuse l’écart au championnat et possède désormais 12 points d’avance sur Lewis Hamilton qui échoue à 3 secondes de la victoire. Troisième place pour Sergio Pérez (Red Bull) qui a également pris le meilleur dans les derniers tours sur Bottas. Grâce à ce beau tir groupé, l’écurie autrichienne consolide son leadership au classement des constructeurs.

Derrière les Red Bull et les Mercedes, le best of the rest est emmené par les McLaren de Lando Norris et Daniel Ricciardo. Les monoplaces oranges sont toutefois à plus d’une minute de la tête ! Solide 7ème place à domicile de Pierre Gasly (AlphaTauri) qui devance Fernando Alonso (Alpine) et les Aston Martin de Sebastian Vettel et Lance Stroll. Cela signifie que Ferrari signe un zéro pointé dans le Var, Carlos Sainz étant 11ème tandis que Charles Leclerc termine lointain 16ème.

Prochain Grand Prix dans une semaine en Autriche.