Cela avait été un des grands transferts de la saison 2016 de Formule 1. Jost Capito rejoignait McLaren Racing au poste de directeur général, l'entrée en fonction du manager allemand étant effective dès le mois de septembre. Cinq mois plus tard, en février 2017, la collaboration entre celui qui a tout gagné en WRC à la tête de Volkwagen Motorsport et l'écurie basée à Woking s'arrêtait brutalement en même temps que celle-ci lâchait pour de bon son illustre patron Ron Dennis au profit de Zak Brown.

Près de quatre ans après ce rendez-vous manqué, le manager allemand reçoit une nouvelle chance en Formule 1. Dorilton Capital, le nouveau propriétaire de l'écurie Williams, a en effet nommé l'homme de 62 ans au poste de président directeur général de la formation basée à Grove. Il sera donc le contact privilégié de Matthew Savage, le nouveau maître des lieux. Simon Roberts est quant à lui prolongé dans ses fonctions de team principal.

"C’est un grand honneur de rejoindre Williams en cette période exigeante pour le team comme pour la Formule 1", a déclaré Capito. "J’approche ce challenge avec le plus grand respect et je suis heureux d’animer le futur de cette écurie historique dont le palmarès parle pour elle-même."

Au-delà de son escapade éphémère chez McLaren, Capito dispose d'une expérience non-négligeable de la F1. Il a collaboré avec Sauber en 2006 avant de s'occuper du département compétition de Ford Europe. Il a dès lors fréquenté les écuries Jaguar et Jordan dans la première moitié des années 2000. Il a aussi assisté au titre des Focus en championnat du monde des rallyes en 2006 et 2007.

Avec Capito, Williams s'offre peut-être le meneur d'hommes qui lui manquait pour amorcer sa remontée dans la hiérarchie. D'autant que l'ami Jost aura surement une revanche à prendre sur sa mésaventure rencontrée avec McLaren...