Moteurs

Le Français Jean-Eric Vergne (Techeetah), champion en titre, a remporté samedi le ePrix de Sanya (Chine), devenant le sixième vainqueur différent en six courses du championnat automobile de Formule E (monoplaces électriques), depuis le début de la saison. 

Sur le tracé de la station balnéaire chinoise, Vergne s'est imposé devant le Britannique Oliver Rowland (Nissan E.Dams), auteur de la pole position, et qui met fin de son côté à une mauvaise série de trois abandons consécutifs. Il a pris la 2e place à 1.762 seconde. Le Portugais Antonio Felix Da Costa (BMW), 3e à 3.268 secondes, en a profité pour prendre la tête d'un championnat très serré. Le précédent leader, le Britannique Sam Bird, a rapidement été contraint à l'abandon après un accident. Il n'est plus que 4e.

Parti de la 8e position, Jérôme D'Ambrosio (Mahindra) a pris la 7e place à 17.340 secondes. Stoffel Vandoorne (HWA), 13e des essais, a abandonné.

La course a une nouvelle fois été mouvementée et interrompue brièvement à douze minutes du terme, le temps d'évacuer la monoplace accidentée du Britannique Alexander Sims. Le peloton a aussi franchi la ligne d'arrivée sous régime de drapeaux jaunes, au ralenti, après une collision en fin de course entre le Néerlandais Robin Frijns et le Brésilien Lucas Di Grassi.

Au classement du championnat, Da Costa possède 62 points. Il devance D'Ambrosio (59) et Vergne (59). Vandoorne est 18e (3) sur 24.

La 7e des 13 manches du championnat se déroulera à Rome le 13 avril.