Moteurs

Le Courtraisien visera un résultat de choix ce week-end à Zandvoort.

Varier les plaisirs, tel est le leitmotiv de Frédéric Vervisch. Quand l’ancien espoir de la monoplace n’est pas au volant d’une Audi R8 en GT3 ou d’un proto Norma en Belcar, il prend le volant de son Audi RS3 LMS pour courir en WTCR. « Passer d’une propulsion de 600 chevaux à une traction de 340 chevaux, ce n’est pas évident… mais on est payés pour faire ça (rires) ! », commente Fred. « Mais j’aime beaucoup courir en TCR car c’est du close racing et cela me rappelle mes années en karting, même s’il faut rester dans les limites du raisonnable et ne pas tomber dans le pilotage ‘sale’. »

Le Courtraisien arrive ce week-end à Zandvoort à la 8e place du classement des pilotes avec une pole position ainsi qu’un podium à Marrakech mais aussi une plantureuse victoire décrochée lors du meeting précédent au Slovakiaring. Un très beau début de saison par rapport à il y a 12 mois, ce qui place le fer de lance du Comtoyou Racing parmi les candidats au titre mondial. « Si on compare par rapport à l’an dernier, nous avons 72 points de plus au championnat », poursuit Fred. « Finir dans les trois premiers, voire décrocher le titre est possible. Mais la concurrence est extrêmement rude. Ce qu’il faut, c’est marquer de bons points sur toutes les manches pour rester dans le match. »

Il y a 12 mois, c’était une Audi RS3, la version WRT de Jean-Karl Vernay, qui s’était imposée, de quoi rendre confiant le pote de Stoffel Vandoorne. « En théorie, nous devrons être mieux ici qu’en Slovaquie où nous avons gagné. Mais on devrait être moins bien que l’an dernier. On embarque plus de poids. Je pense qu’un objectif raisonnable serait un Top 10 en qualifications (Fred partira 12e pour la Course 1, ndlr) ou partir devant avec la grille inversée. »

Si le WTCR ne se produira pas encore à Spa-Francorchamps cette année, on retrouvera très vraisemblablement Vervisch dans les Ardennes à l’occasion des 24 Heures de Spa. « Après la malchance de l’an dernier où j’ai raté le podium de peu, j’ai une revanche à prendre. Je veux inscrire mon nom au palmarès de cette course. »