Déménagées de Spa à Bastogne l’an dernier, les Legend Boucles innoveront encore les 20 et 21 février 2016 avec, pour la première fois en Historic, deux journées dont une entièrement sur des chemins de terre.

Après une première édition unanimement appréciée dans la région de Bastogne, les organisateurs des Legend Boucles peaufinent déjà l’édition 2016 qui se déroulera le week-end des 20 et 21 février, soit une semaine après les vacances de carnaval.

« Nous avons décidé de modifier notre timing et d’organiser pour la première fois notre rallye sur deux jours, » confie le G.O. Pierre Delettre. « Le vendredi sera réservé aux reconnaissances, au contrôle technique et à la toujours très populaire séance de dédicaces. Après une bonne nuit de repos, les pilotes s’élanceront samedi pour une première étape s’achevant vers 20h30. Le dimanche, ils repartiront tous (Legend, Classic et Demo) pour une étape de six RT forestières. Une journée dominicale terre (toujours avec la même règle des pneus neige obligatoires pour tous) comme au Wales Rally GB, c’est totalement inédit, une grande première en Belgique réservée aux véhicules Historiques. Voilà une attraction qui devrait favoriser encore plus le spectacle. Et pour pimenter encore un peu plus le tout, ces six RT finales seront toutes des Power Stage ce qui signifie que les pénalités seront doublées. Le rallye s’achèvera vers 14h30 pour les premières Legend et la remise des prix se fera à 17h00 sous le chapiteau place McAuliffe. »

Il y aura aussi pas mal de modifications au niveau du tracé avec un kilométrage passant à 210 km de « Regularity Test ».« Nous visiterons ainsi cinq nouvelles autres communes pour un total de treize RT différentes. »

Les inscriptions seront ouvertes à partir du 1er novembre sur notre site www.racspa.be et les droits d’engagement restent inchangés par rapport à cette année.

Coup de boost pour les Classic

De gros efforts ont également été consentis pour mettre plus en valeur la catégorie Classic.

« Plusieurs solutions se sont rapidement imposées, » poursuit Pierre Delettre. « En renforçant l’équipe avec des personnes qui connaissent bien, voire très bien le petit monde des épreuves de régularité pour voitures historiques, on a voulu faire évoluer la catégorie ‘Classic’ et offrir un coup de boost aux concurrents ayant choisi d’évoluer à 60 km/h de moyenne. Soit la majorité des équipages… »