L'espoir belge retrouvera le volant de sa Hyundai i20 R5.

Grégoire Munster sera sans doute le premier rallyman belge à prendre le départ d'une compétition sur routes dans l'ère d'après Covid-19. Huyndai Motorsport a en effet annoncé son programme de "rentrée" et l'engagement notamment de deux i20 R5 lors de la première manche du championnat d'Italie, le Rally d'Alba qui se disputera sur une seule journée, le dimanche 2 août, avec trois spéciales à parcourir trois fois pour un total d'une centaine de kilomètres chronométrés. L'usine y soutiendra l'engagement de deux R5 pour deux pilotes issus de son Junior Team, à savoir le Norvégien Ole-Christian Veiby et notre jeune compatriote Grégoire Munster, le fils ainé de "Big Bernie", le patron de Bernard Munster Autosport.

"Je suis bien sûr ravi de cette opportunité et impatient de me retrouver en Italie pour les reconnaissances et les tests,"a indiqué l'étudiant belge roulant sous licence luxembourgeoise (la nationalité de sa maman).

Double champion Junior chez nous, Greg Munster a terminé à une très belle 4ème place pour ses débuts au volant de la R5 coréenne lors du Haspengouw fin février, n'échouant qu'à un peu plus de deux secondes de son premier podium belge au classement absolu.

Malgré la crise du Coronavirus, Grégoire, soutenu par Hyundai Belgique, espère toujours pouvoir viser le titre national en participant aux cinq manches encore prévues pour la saison 2020 et donner un caractère international à sa jeune carrière. Pour plusieurs raisons, Greg est sans doute le mieux placé pour prétendre un jour rouler sur les traces de Thierry Neuville. Même s'il a déjà pas mal de retard sur les fils Solberg ou Rovanpera roulant en rallye depuis qu'ils peuvent atteindre les pédales, avec des moyens trois fois plus élevés, et emmenant très vite une nouvelle génération dont devra déjà bientôt se méfier notre quintuple vice-champion du monde.