À côté des Audi WRT et en particulier la paire Vanthoor-Weerts, l’autre Belge à suivre de près ce week-end à Zandvoort sera Ulysse De Pauw. Pour ses débuts en GT3, alors qu’il découvrait encore sa Bentley Continental, notre ancien représentant en monoplace avait quitté Magny-Cours avec une encourageante deuxième place en Silver Cup. "J’admets que mes débuts dans la catégorie se passent mieux que ce à quoi je m’attendais", explique le Grézien de 19 ans. "Nous étions performants en France et j’ai de la chance de faire équipe avec Pierre-Alexandre Jean qui est un jeune Français disposant d’une belle expérience du GT. Ce n’est que positif pour la suite de la saison."

Zandvoort marque toutefois un nouveau saut dans l’inconnu pour Ulysse. S’il a déjà couru en Fun Cup aux Pays-Bas, il fait ses premiers pas au volant d’une voiture puissante sur le littoral hollandais. Mais les premiers essais ont d’ores et déjà été rassurants. "Nous avons connu un bris de turbo en essais libres, ce qui fait que je n’ai pas pu rouler au matin. Mais lors des pré-qualifications, nous avons signé le troisième absolu et le premier de notre classe. Nous avons un bon set-up de base et j’ai un bon feeling. J’espère juste qu’il ne pleuvra pas car je n’ai pas encore fait le moindre mètre sur le mouillé avec cette Bentley."

Le Brabançon est en tout cas très confiant. "La victoire en Silver est à notre portée, sans pour autant être un objectif. On peut également faire quelque chose de bien au général. Mais il faudra avoir une bonne qualif, un bon départ, un bon pitstop et on verra où on sera en deuxième partie de l’épreuve."

Si Ulysse et son mentor Stéphane Lémeret, inscrits en GT4, décrochent tous les deux l’or ce week-end, la fête sera totale au sein du team CMR !