Un pas en arrière pour l'ancien pilote du RNT restant fidèle au Double Chevron et à DG Sport

Ce n'est pas une surprise. La rumeur est désormais officielle. Remercié par la fédération qui a trouvé son successeur en la personne de Tom Rensonnet, Guillaume de Mevius, absent la semaine prochaine au départ du Rallye Monte-Carlo, sera par contre au départ de la saison belge des rallyes.

Après avoir tenté, sans grand succès il est vrai, sa chance en Mondial l'an dernier, le fils cadet de Grégoire a enclenché la marche arrière. Rassurés sur leur potentiel au niveau national après avoir décroché le premier accessit lors du dernier Rallye du Condroz derrière le Français Stéphane Lefèbvre, Guillaume et son fidèle équipier Martijn Wijdaeghe s'attaqueront à au moins huit des neuf manches du calendrier belge, leurs débuts étant prévus au Haspengouw, fin février. Grâce au soutien de Citroën Racing (après l'arrêt du programme WRC, la marque aux chevrons soutient à fond les pilotes de C3 R5) et de l'importateur Belux, de Mevius Jr pilotera toujours une C3 R5 au sein du team DG Sport où il aura pour équipier Kris Princen sur la même voiture.

Après Sébastien Bédoret (Skoda) et Kris, et en attendant l'officialisation des programmes officiels de Grégoire Munster (Hyundai), du champion Adrian Fernémont et certainement du grand frère de Mevius, voici déjà un troisième candidat désigné au titre belge.

"Je suis très heureux de pouvoir annoncer que je disputerai tout le championnat de Belgique," a confirmé Guillaume dans un communiqué DG Sport. "Je connais bien les capacités de Guillaume et je suis sûr qu'il sera en lice pour la couronne en fin d'année," a complété le responsable rallye de DG Alain Georges.

Alors Guillaume va-t-il reculer pour mieux sauter en WRC2 dans le futur une fois qu'il aura décroché son premier succès puis son premier sacre belge? On peut lui souhaiter. Notre jeune compatriote doit encore gagner en expérience et en confiance avant de pouvoir donner le meilleur de lui-même à l'échelon mondial.

On se souviendra que son papa Grégoire avait remporté le titre belge en 1996 sur Ford Escort Cosworth.