Evincé de la Formule 1 bien avant son horrible crash de Bahreïn, Romain Grosjean n'aura pas mis bien longtemps à trouver un nouveau baquet.

A bientôt 35 ans, le miraculé des flammes de Sakhir suivra la voie de pas mal d'autres anciens pilotes de Grands Prix en partant courir aux Etats-Unis, en Indy Car. Il y retrouvera notamment ses compatriotes Sébastien Bourdais et Simon Pagenaud.

L'annonce de son engagement au sein du Dale Coyne Racing, aux côtés de l'Américain Ed Jones, est attendue ce mercredi.

Alors que certains le voyaient plutôt se reconvertir en endurance et signer avec Peugeot pour le programme Hypercar, le Franco-Suisse a donc décidé de poursuivre en monoplace. Il ne disputera toutefois pas le championnat américain dans son intégralité. Père de trois enfants, l'homme qui a déjà vu la mort en face a choisi de ne disputer que les épreuves sur circuits routiers et a renoncé donc à rouler sur les très spécifiques et dangereux ovales. On ne le verra donc pas au départ des prochaines 500 Miles d'Indianapolis, pas plus que sur les quatre autres courses prévues sur des anneaux de vitesse.

Ses premiers essais sont prévus fin du mois à Barber, théâtre de la première course le 18 avril.