L’ancien centre-avant de La Gantoise rêve d’aventure


KNOKKE-LE-ZOUTE Le hasard fait souvent bien les choses. Installé à Monaco depuis dix ans d’où il rend des services intellectuels à différentes sociétés belges spécialisées en achat de terrains à bâtir, Jacky Lefevre s’est offert le rêve de sa vie. Prendre part à ce grand périple africain au terme de quinze jours d’aventure…

“Je suis très ami avec Luc Dewinter, un ancien pilote belge, aujourd’hui plutôt gentleman driver” , lance notre interlocuteur. “Cela faisait longtemps qu’il me mettait l’eau à la bouche par rapport au sport automobile. Il a été question de bâtir un team en Belcar, mais le budget était un peu élevé. Lorsque j’ai rencontré Rudy Goeminne à Monaco, nous sommes tombés d’accord en l’espace d’une journée…”

Ancien centre-avant de La Gantoise où il officia entre 1970 et 1974, notamment aux côtés de Jef Jurion et James Storme, Jacky Lefevre a conservé cet esprit conquérant du sportif de haut niveau. Originaire de Zulte, il est aujourd’hui encore très concerné par le football belge. “L’accession de Zulte-Waregem en D1 fut un grand moment. Depuis, j’y retourne souvent, car j’y possède une loge et Willy Naessen est un ami.”

En tant que novice complet en matière de rallye-raid, notre interlocuteur ne sait pas le moins du monde où il met les pieds. “GPS, roadbook, navigation : ce sont autant de termes inconnus pour moi , poursuit-il. Mais je vais m’appliquer. Avant le départ, j’aurai deux jours d’initiation avec Serge Bruynkens, un excellent navigateur. Mais je compte surtout sur l’énorme expérience de Rudy pour nous mener à bon port. Et puisque je suis toujours un attaquant, j’aimerais aussi un beau résultat sportif. Mais avant tout, je rêve d’arriver à Dakar. Pour moi, le Lac Rose, ce sera un peu comme les Champs-Élysées !”



© La Dernière Heure 2009