Le team Overdrive de Jean-Marc Fortin rêve encore de Top 5

BRUXELLES Avec trois Nissan Pickup au départ de ce Dakar 2010, le team belge Overdrive dirigé aujourd’hui par Jean-Marc Fortin, également équipier du Polonais Krzystof Holowzcyc, fait office d’outsider derrière les armadas Volkswagen et BMW.

Les Nissan Pickup également confiés au Russe Mirolenko et au Sud-Africain Alfie Cox pourront-ils, cette fois rééditer les performances de l’an dernier avec deux places dans le Top 5 final ?

“Les spéciales typées WRC constitueront une bonne mise en jambes, d’autant que mon pilote n’a plus roulé depuis pas mal de temps. De toute façon, on entrera très vite dans le vif du sujet. Du côté de Fiambala, on ira jouer dans les dunes blanches qui ont laissé de sacrés souvenirs à beaucoup de concurrents l’an dernier. À mon avis, ce sera le premier juge de paix mais pas le seul. On va manger du sable ! Je crois aussi qu’autour de l’étape de repos, il y aura des choses à raconter.”

Votre voiture a-t-elle évolué depuis l’an dernier ?

“Oui. D’abord, nous avons fiabilisé les points qui nous ont coûté la quatrième place en janvier. Le cardan central a été redessiné et consolidé, tout le système de freinage, revu. Les vérins sont aussi plus fiables. En passant d’une bride de 32 à 34 mm, le 4 litres V6 essence va gagner une trentaine de chevaux pour atteindre environ 315 chevaux. On gagne aussi 5 à 6 km/h en vitesse de pointe. Bien sûr, nous ne pourrons toujours pas rivaliser avec les moteurs diesel des voitures d’usine, mais nous nous en approcherons un peu. Sur les étapes où nous concédions une vingtaine de minutes l’an dernier, nous devrions leur laisser un quart d’heure environ. L’autre évolution de taille, c’est le poids de notre Nissan. Il a maigri d’une centaine de kilos grâce à une toute nouvelle ossature en carbone. En passant sous les 1.825 kg réglementaires, on peut mieux répartir le poids. Il sera notamment placé dans le protège carter central.”



© La Dernière Heure 2009