Si vous suivez l’univers des track days, vous avez certainement déjà entendu parler de D2P. Cette société est réputée pour proposer à des clients de prendre le volant de Ferrari 458/488 Challenge sur les circuits européens, le tout dans un contexte très exclusif et sur mesure. Si elle est officiellement luxembourgeoises, ses racines sont bien belges puisque son fondateur, Stéphane Corremans, est liégeois.

Depuis 2019, on voit ponctuellement les couleurs de D2P en Ferrari Challenge avec un certain John Wartique derrière le volant. « Avec le matériel et le personnel à notre disposition lorsque nous organisons des track days, cela aurait été une erreur de ne pas en profiter pour faire de la compétition », commente tout simplement Stéphane Corremans.

Mardi soir, dans la concession luxembourgeoise de son nouveau partenaire, Francorchamps Motors, D2P a dévoilé ses plans pour 2021. Non pas une mais trois Ferrari 488 Challenge disputeront l’intégralité du Ferrari Challenge Europe ! Au programme, sept manches sur des circuits célèbres avec dans l’ordre Monza (10-11/04), Red Bull Ring (1-2/05), Brno (29-30/05), Valencia (19-20/06), Nürburgring (27-29/08), Spa-Francorchamps (11-12/09) et les finales mondiales au Mugello (4-7/11).

Le pilote de pointe de la formation D2P, qui pourra compter sur l’expertise technique d’AF Corse et sur notre éternel espoir du rallye Gino Bux comme team manager adjoint, sera évidemment Wartique. Les deux autres voitures seront pilotées par de purs gentlemen drivers qui furent d’abord clients chez D2P avant de se lancer dans le grand bain de la compétition. Le premier sera engagé en Trofeo Pirelli ‘Am’ tandis que le second roulera en Coppa Shell réservée aux amateurs dans le sens le plus noble du terme.

Après plusieurs années à multiplier les piges sans lendemain, Wartique dispose pour de bon d’un programme complet et stable en compétition. L’objectif du Liégeois ? Le titre en Trofeo Pirelli, la catégorie ‘Pro’ du championnat. « Nous allons tout faire pour ramener un maximum de trophées mais nous devons rester humbles », explique notre ancien pilote de GP3. « Depuis plusieurs années, le niveau du Ferrari Challenge a sensiblement augmenté. On y retrouve des pilotes jadis passés par le GT World Challenge, entre autres. Lors des Finali Mondiali de Misano, nous étions six en quelques dixièmes de seconde ! L’an dernier, nous avons prouvé de quoi nous étions capables. A nous de performer tout en gardant la tête froide ! »

L’objectif à moyen-terme de D2P est de passer dans une catégorie Grand Tourisme supérieure, notamment en GT3. D’ici là, aurons-nous droit à un duel belgo-belge au sommet du Ferrari Challenge entre John Wartique et Florian Merckx, grand vainqueur des Finali Mondiali 2020 ? Cela vaudrait assurément le coup d'oeil !