J'ai déjà participé au Rallye Acropole à trois reprises, en 2014, 2015 et 2018,” explique le plus belge de tous les Grecs. “La dernière fois, j'ai terminé 7e au général, alors que la course comptait pour le Championnat d'Europe. Sans doute une de mes meilleures courses. Son parcours technique, pas super rapide, sur une terre dure et cassante me convient très bien", poursuit le pilote de 57 ans, qui tient absolument à de nouveau être au rendez-vous dans son propre pays. "Participer au Rallye Acropole en Championnat du Monde est un rêve d'enfant qui va se réaliser. J'ai toujours espérer y participer un jour. C'est la raison pour laquelle j'ai débuté en rallye en 2012."

Pour l'occasion, l'homme d'affaires, vainqueur du WRC Trophy 2017, disposera d'une voiture de pointe : une Ford Fiesta Rally1 (WRC) de chez M-Sport. "J'ai conduit la Ford Fiesta WRC sur deux épreuves WRC en 2018. Au Deutschland Rally, j'ai eu du mal à trouver mes repères dans cette nouvelle génération de WRC, mais en Australie, sur la terre, je me suis énormément amusé et la voiture était très efficace. Cette Rally1 semble idéale pour les éprouvantes spéciales de l'Acropole."

Jourdan et son équipier 100% belge Fréderic Miclotte ne partiront pas sans préparation. Bien au contraire, elle a été élaborée dans les moindres détails en collaboration avec M-Sport. "M-Sport a prévu pas mal de séances d'essais à l'approche du Rallye Acropole, qui se déroulera du 9 au 12 septembre ; je pourrai moi-même tester la Fiesta WRC pendant 2 ou 3 jours. Cette saison, je peux compter sur l'aide d'Eric Camilli, qui sera également mon coach sur les épreuves du Championnat de Grèce dont je suis le vice-champion et que je dispute encore cette année avec une Skoda Fabia R5 de mon team SXM Compétition.