Une première heure en monoplace sous le déluge

FRANCORCHAMPS Récent vainqueur du jeu de téléréalité de TF1 Koh Lanta, Kevin Cuoco avait rêvé d'une météo un peu moins... belge pour ses débuts en monoplace, hier en fin d'après-midi, à Francorchamps. Un temps tellement détestable que Franz Dubois préféra même ne pas prendre le risque de lui sortir une VW Fun Cup pour apprendre le circuit. À 17 h, malgré les conseils avisés de Pierre Sevrin (champion 2005 de Formula Renault 1.6), le jeune Français de 21 ans n'en menait pas très large au moment de se jeter à l'eau. "J'avais une petite appréhension, avouait-il après coup. Je ne pouvais pas imaginer pires conditions pour débuter et je ne voulais surtout pas casser l'auto."

Et après trois ou quatre tours seulement, drapeau rouge suite à une sortie de piste. Aïe aïe ! Kevin ? "Non, c'est le concurrent juste devant moi. Il s'est bien fracassé. De quoi vous mettre en confiance... Je ne voulais surtout pas faire comme lui. Du coup, j'en ai gardé sous le pied, améliorant doucement mes chronos à chaque passage, sans prendre de risques. "

Bilan : un 10e temps lors de cette première séance libre, à dix secondes du Luxembourgeois Gary Hauser, devant David De Saeger découvrant aussi le pilotage sous la pluie. "Mes premières impressions ? Vous avez vraiment un circuit magnifique. Le Raidillon, quel mur ! Même par ce temps, je me suis régalé. Je me suis même payé mes premiers travers. J'ai encore beaucoup à apprendre et à gagner. Au freinage surtout. Je freine encore trop tôt et pas assez fort. Pour le reste, par rapport au kart, on ne voit rien quand on est derrière un adversaire ! Enfin, je ne suis pas dernier et l'auto est toujours entière. Premiers objectifs atteints. On essayera de faire un peu mieux vendredi lors de la première qualif. L'équipe, en tout cas, est géniale et la formule aussi. J'ai hâte de repartir pour les prochains tours..."



© La Dernière Heure 2007