Disputé dans des conditions idéales et devant un public nombreux venu se régaler sous un soleil estival, le Sezoens Rally a vu la victoire au classement absolu de l'unique WRC au départ, la Citroën DS3 PH Sport de Kris Princen.

Un peu en retrait lors de la première boucle, le Trudonnais a ensuite aligné huit meilleurs temps pour s'imposer au final avec 7.7 d'avance sur la Hyundai i20 Rally2 de Grégoire Munster.

"Je ne m'attendais pas vraiment à ce succès," souriait à l'arrivée un Kris Princen ému après sa quatrième victoire sur ses terres limbourgeoises. "J'aurais déjà signé pour un podium. C'est notre troisième rallye avec cette auto que l'on connaît de mieux en mieux et que l'on retrouvera au Condroz."

Les WRC ne marquant pas de points et étant totalement transparentes au championnat de Belgique des rallyes réservé au priorité aux Rall2, le premier accessit était synonyme de score plein pour Grégoire Munster restant un candidat théorique au titre 2022. Si le pilote Hyundai trouve les moyens de s'aligner sur les cinq dernières manches belges.

"Mission accomplie même si ce n'est pas une victoire au général, mais on l'emporte dans notre catégorie," se félicitait le pilote BMA. "Il faudra maintenant choisir à Ypres si l'on roule en WRC2 ou en BRC."

Troisième, Vincent Verschueren a signé trois meilleurs temps, dont le premier et le dernier pour venir à bout de Gino Bux.

"J'ai tout donné sur la fin, je suis très heureux avec ce résultat," souriait le pilote de la VW Polo qui s'était imposé au TAC. Cela fait encore des gros points bons pour le championnat... "Oh le championnat, on sait déjà tous qui va l'emporter..."

Absent pour la deuxième fois cette saison, le Français Stéphane Lefèbvre en reste le confortable leader devant Gino Bux qui accroche un nouveau podium en Rally2 mais n'était pas hyper satisfait de sa performance après avoir mené la course au terme de la première boucle: "J'ai commis trop de petites erreurs, encore ici au départ de la dernière je cale deux fois. Même si je suis encore en plein apprentissage, cela ne devrait pas se produire."

Pieter-Jan Michiel Cracco complète le Top 5 sur sa Hyundai devant la Citroën C3 de Maxime Potty et la Porsche 997 de Gunther Monnens qui aura pris facilement le meilleur sur cette épreuve sur l'autre Porsche de Cédric Cherain.

On se retrouve dans trois mois à Ypres pour la sixième manche du championnat belge qui comptera aussi pour le championnat du monde.