D'autres épreuves de Formula E devraient connaître le même sort...

Et ça continue. Le coronavirus continue de faire des ravages dans le milieu du sport automobile. Les autorités locales viennent de décider de reporter l'ePrix de Jakarta, première épreuve de Formula E à se dérouler sur le sol indonésien. Après Sanya (Chine) et Rome (Italie), c'est la troisième épreuve du championnat 100% électrique de la FIA à connaître pareil sort. La manche asiatique était programmée le 6 juin prochain.

"Comme l’a demandé le gouverneur de Jakarta Anies Baswedan, et après consultation avec la Formule e, la FIA, la fédération automobile indonésienne et le comité organisateur de l’e-Prix de Jakarta, il n’est plus possible de courir à Jakarta à la date du 6 juin 2020", a indiqué la Formula E dans un communiqué.

"En raison de l’épidémie de COVID-19 et du nombre croissant de personnes contaminées en Indonésie et à Jakarta, c’était la décision la plus sage à prendre afin de protéger la santé et d’assurer la sécurité des participants au championnat, du personnel, et des spectateurs."

"Nous continuerons de surveiller la situation de près en collaboration avec les autorités compétentes ainsi que le comité organisateur de l’ePrix de Jakarta. Nous étudierons ensemble les possibilités d’organiser la course ultérieurement."

Et d'autres épreuves risquent de suivre. La Formula E doit se produire à Séoul et à Paris en avril. On ne voit pas comment ces manches seraient maintenues sachant que les deux mégalopoles sont deux foyers d'infection importants.