Assister à la naissance d'un nouveau championnat est toujours un moment émouvant. A précisément un mois de son meeting inaugural à Zolder les 8-9 mai, la BMW M2 CS Racing Cup Benelux a fait parler d'elle ce jeudi sur le circuit de Zolder. En présence du "papa" du championnat, Hans Van de Ven, ainsi que de plusieurs représentants de BMW Belux, la compétition monotype réservée aux coupés bavarois de 450 chevaux en a dit un peu plus sur la première saison de son existence.

Pour cette première année, le championnat se fixe des objectifs modérés mais réalistes en matière de voitures inscrites. "Je table sur 10 voitures inscrites à l'année", nous a confié Hans Van de Ven. "J'espère que ce nombre ira croissant au fil des ans. Les M2 rouleront en même temps que les Porsche Cayman et 991 GT3 Cup du Sprint Trophy Benelux, ce qui devrait offrir une grille comprise entre 20 et 25 voitures". Moment fort de la journée, la présentation de la voiture soutenue par l'importateur national (en photo) customisée par l'artiste néerlandophone Jeroom et qui invitera une poignée de pilotes renommés. "Sam Dejonghe fera au moins une course", poursuit Hans. "Accueillir Tom Boonen et Koen Wauters, dont le coup de volant n'est plus à démontrer, est également dans nos plans". On croise les doigts pour voir quelques noms ronflants côté francophone prendre en main la Bavaroise "Art Car".

Côté plateau, si Stienes Longin sera le grandissime favori sur la M2 engagée par PK Carsport, le plateau sera essentiellement composé de gentlemen drivers et d'amateurs ayant pour la plupart une expérience minime voire inexistante du sport automobile. Belgium Racing fera rouler les rookies Joeri Janssens et Steve Brams tandis que le clan Beliën fera son come-back avec Raf et Andries, tous les 29 ans et rejetons respectifs de Luc et Patrick. La famille Franssen, jadis vue en BGDC et en Belcar, est également annoncée.

Cinq manches sont au menu. Après Zolder, les béhemmes passeront pas Zandvoort (22-23 mai), deux fois Spa (9-10 juillet et 25-26 septembre), et encore Zandvoort (16-17 octobre). Deux sprints de 30 minutes et une mini-endurance de 55 minutes sont à chaque fois proposées. Enfin, 70.000€ de primes seront attribués au fil de la saison. Petite curiosité, elles ne seront pas distribuées en fonction des résultats des courses, mais par tirage au sort au cours d'un événement organisé pendant le week-end. Ce qui n'est jamais désagréable sachant qu'une saison en M2 CS Racing Cup Benelux s'échange quand même aux alentours des 100.000€.