Moteurs Le Limbourgeois a décroché le plus beau titre de sa carrière à l'issue de Petit Le Mans.

Il l'a fait ! En s'assurant de la 5ème place en GTLM au volant de la Porsche 911 RSR "Coca-Cola" qu'il partage avec Earl Bamber et Matthieu Jaminet, Laurens Vanthoor a décroché à Petit Le Mans le titre dans le United SportsCar Championship (IMSA). L'enfant terrible de Zolder enlève une couronne prestigieuse, s'imposer dans le fleuron des championnats d'endurance américains étant toujours un rêve pour tout pilote européen.

Laurens marche plus que jamais sur les traces de Didier Theys, Eric Van de Poele et Didier de Radiguès qui ont également connu le succès outre-Atlantique. Troisième à Daytona, cinquième à Sebring et victorieux à Long Beach, Mid-Ohio ainsi qu'à Mosport, il est arrivé à Petit Le Mans en leader du championnat et a fait le travail qu'on attendait de lui pour coiffer la couronne. "Il y a trois ans, Porsche me permettait de courir aux Etats-Unis", commente Laurens. "L'IMSA était un tout nouveau terrain de jeu pour moi. J'ai dû apprendre des circuits inconnus, les subtilités du championnat ainsi qu'une voiture répondant à une classe qui m'était peu familière. Et aujourd'hui, je suis champion en compagnie de mon copain Earl. C'est un rêve qui devient réalité."

Cadillac a signé le doublé à Road Atlanta avec une victoire de la n°31 de Nasr-Curran-Derani devant la n°10 de Taylor-Van der Zande-Vaxivière. Acura Team Penske se console avec le titre chez les pilotes, les constructeurs et les équipes. La n°7 de Castroneves-Taylor-Rahal termine 3ème de la course devant la n°8 des nouveaux champions Juan Pablo Montoya et Dane Cameron, associés en Géorgie à Simon Pagenaud. En GTLM, victoire Ferrari avec la 488 GTE n°62 Risi Competizione Serra-Pier Guidi-Calado, le bolide rouge précédant la Ford GT n°67 de Westbrook-Dixon-Briscoe et la BMW M8 n°25 de Herta-De Philippi-Blomqvist. La firme bavaroise s'impose en GTD grâce à la M6 n°96 Turner Motorsport d'Auberlen-Foley-Machavern.