Une semaine après la VW Fun Cup à Mettet, ce sont trois autres championnats de Belgique des circuits qui font leur rentrée plus au Nord, dans la pinède limbourgeoise de Zolder. Avec seulement une course disputée en 2020 pour les raisons que l'on sait, les animateurs du BGDC et de la 2CV/C1 Racing Cup ont raclé du sabot pendant tout l'hiver et sont bien heureux de se retrouver après l'intersaison la plus longue de leur histoire. Bien sûr, il y a le huis clos, les masques, les tests PCR obligatoires, la distanciation sociale, le protocole sanitaire et tout le toutim. Mais ce week-end dans le Limbourg, le seul virus présent est celui de la compétition.

Le Belgian Gentleman Drivers Club demeure un championnat très attachant où la bonne ambiance règne, ce qui est l'ADN de la série réservée aux amateurs, gentlemen drivers et autres rookies désireux d'apprendre les rudiments de la compétition. Les tarifs pratiqués demeurent accessibles. Il est possible de trouver un volant sur une Honda Civic 1600cc pour environ 1000 € de l'heure, soit quelques 6000€ pour disputer les huit courses de la saison (cinq de 200 minutes, trois de 100 minutes) en compagnie de deux autres pilotes. Pour découvrir les joies d'une voiture puissante, comme une TCR par exemple, nous avions reçu une offre à 30.000€ HTVA pour intégrer un équipage de deux pilotes. Même si c'est comparer des pommes et des poires, nous sommes bien loin des budgets pharaoniques demandés en World TCR.

On retrouve une trentaine de voitures sur la première liste d'engagés de la saison. Même s'il n'y a pas de classement général officiellement déclaré, la bagarre aux avant-postes s'annonce royale entre les voitures des Divisions 2, 3 et 4. En D4, il faudra particulièrement surveiller le Porsche Cayman GT4 préparé par AP Mechanic pour Fred Bouvy et Denis Van Mol qui croisera le fer avec la BMW M4 GT4 de la famille Sari. Attention aussi à la BMW M2 CS Cup de Guido et Tom Werckx. Duel attendu également en D3 entre les MARC à différentes carrosseries. La Focus de VDS-Paque sera opposée à la M2 de Van Woensel-Mertens, victorieuse en août dernier. En D2, chasse gardée des TCR, la Peugeot 308 de Caren Burton et Jérôme Heinen fera office d'épouvantail face à la VW Golf de la famille Mazuin, l'Audi RS3 LMS de Dussoul-Nale et la Seat Leon ex-Delahaye Racing de Verbeke-Smets. Match germano-franco-nippon attendu en D1 avec l'Opel Astra de Katsers-Ménage, la Renault Clio de Deger-Debroux-Jeukenne, la Toyota Celica de Close-Wanson-Henrard mais aussi la Honda Civic de Patrick Van Billoen.

Comme c'est le cas depuis plusieurs saisons déjà, les 2CV, de plus en plus esseulées, et les C1 feront cause commune ce week-end à Zolder. Chez les Deuches, presque tous les favoris habituels sont là. On pense d'abord à la formation BNLL, dernière lauréate des 24h2CV, avec la Dyane n°42 de Mathieu Devos, Michel Jassogne et Clément "Montoya" Nopère, ainsi que la n°65 de la famille Crespin. Face aux Brabançons, il faudra compter sur le clan Golden Horse avec notamment Jean-Pierre et André Blaise derrière le volant, la n°17 Seventeen MCC Hafa de Tiggeler-Graham qui avait gagné à Zandvoort et signé la pole aux dernières 24h2CV, la n°33 FKR de Bouchereau-Bressan-Maes ou encore la n°129 Classico de Van Gysegem-Hooreman. Les petites C1 formeront l'écrasante majorité du plateau composé d'une quarantaine de chevronnées. La lutte sera sans merci entre les équipe Neo-Speed et Gaban Motorsport, mais d'autres noms bien connus sous nos latitudes sont aussi au départ. Citropol a ainsi réuni... Freddy Loix, Pascal Gaban et Fred "Krugger" sur la n°260. Mais on retrouve aussi Niels Lagrange (n°253), Michael Leenders (n°218), Gaël Frère (n°230), José Close (n°233) ou encore Tristan Foldesi (n°265) sur la liste des engagés.

Le BGDC avalera 200 minutes de course cet après-midi à 14h30. Les 2CV et C1 entameront quant à elles un périple de 1000km dimanche sur le coup de 10h05.

© Letihon