Vice-champion de la Communauté Française, Laurent Wilkin est la révélation de la saison

FORRIERES Depuis toujours, les épreuves régionales ont permis de découvrir de jeunes talents. A ce titre, la saison 2007 restera assurément celle de Laurent Wilkin. Sur une petite Peugeot 106 de 1.300 cc, ce jeune Nassognard de 24 ans (il habite en fait le petit village de Forrières) a complété sa pointe de vitesse par une belle régularité. Au bout du chemin, un titre de vice-champion de la Communauté Française, juste derrière l'inaccessible Eric Moulin.

"Jamais je n'aurais pensé faire une telle saison , avoue Laurent. J'ai commencé le championnat CF avec comme objectif de marquer des points pour le Challenge Bruno Thiry. Puis les résultats se sont enchaînés et, à partir du Leptinnes Rally, on a commencé à croire à cette deuxième place."

Laurent a d'autant plus de mérite qu'avec son père, il prépare lui-même sa voiture. "En fait, on fait tout sauf le moteur, qui est préparé par Stéphane Grosjean, précise-t-il. Nous vérifions chaque fois tout entre les rallyes. C'est donc une voiture fiable et en plus elle est très saine. Et puis, c'est quand même une bonne groupe A." Même si elle ne pèse que 810 kilos, la voiture n'affiche que 140 chevaux. Une puissance toute relative qui permet de mieux apprécier les performances de Laurent, et notamment sa 3e place finale lors du fameux Leptinnes Rally. Se mesurer d'égal à égal... Pour 2008, Laurent et son entourage réfléchissent à la possibilité de s'offrir une Peugeot 206 du Volant français : une voiture un peu plus performante, même si Laurent a aussi d'autres rêves. "J'aimerais vraiment disputer une coupe de promotion, genre Fiesta Sporting Trophy , explique-t-il. Je voudrais me mesurer à d'autres avec la même voiture. Mais le budget requis est vraiment trop élevé. Je n'ai pas de sponsor, sauf mon père, sans qui je ne serais pas vice-champion. D'ailleurs, je n'aurais pas commencé en rallye sans lui puisque c'est lui qui m'a offert ma première voiture de rallye pour mes 20 ans."

Mais pour Laurent, l'essentiel est aussi de prendre du plaisir. "Le Championnat CF est vraiment super car il y a de très beaux parcours et c'est très varié. Et puis, l'ambiance est chouette. C'est aussi ça que j'aime dans le rallye ! Quoi qu'il arrive, je m'amuse ! Je ne me mets pas de pression inutile et je roule. Bien sûr, c'est encore plus gai quand les chronos sont bons !"