Alors que Grégoire Munster dispute ce week-end la deuxième manche de l'ERC en Lettonie, les organisateurs du Rallye de Roulers sont sur le point d'annoncer officiellement l'annulation de leur épreuve qui devait marquer, les 4 et 5 septembre prochains, la reprise du championnat de Belgique. «Nous ne pouvons recevoir l'autorisation du bourgmestre et des différentes communes que si nous garantissons qu'il n'y aura pas de public»,a confié à Autosportwereld.be un des membres de l'équipe organisatrice. « Ce qu'il est bien entendu impossible de faire. Et puis, mettre sur pied notre course sans aucune rentrée des spectateurs n'est pas viable financièrement. Nous préférons donc ne pas engager de frais et renoncer pour cette année. »

Une décision que devraient également prendre, dès la semaine prochaine selon nos informations, les organisateurs de l'East Belgian Rally, fin septembre, mais aussi du Rallye du Condroz, prévu début novembre. Un peu prématuré dans ce dernier cas car la situation pourrait, on l'espère d'ici à deux mois et demie, encore s'améliorer. Le problème est que, si ils annulent à temps, les clubs peuvent minimiser les pertes. Ce qui ne sera pas le cas dans un ou deux mois. « On peut très bien organiser un rallye à huis clos», nous a confié, ce samedi à Francorchamps, le président de la FIA Jean Todt.

Un rallyshow comme à Monza, d'accord. Ou alors sur une base militaire comme imagine le faire les organisateurs du Deutschland. Mais en Belgique, hormis sur le site de Francorchamps  (« mais alors ce n'est plus du rallye » , s'exclame Nicolas Gilsoul, l'équipier de Thierry Neuville), on ne voit vraiment pas comment. C'est un peu comme le Tour de France. Impossible d'empêcher les spectateurs de venir au bord de la route sur une aussi longue distance.

Dans ce contexte de précaution extrême, avec la perte quasi assurée de trois épreuves ne voulant pas prendre le risque d'engager des frais sans perspectives de rentrées, la candidature d'Ypres pour le WRC reste maintenue. Mais pour combien de temps encore? Le rêve de voir les Neuville, Ogier, Tanak and co dans le Westhoek et du côté de Spa s'éloigne de jour en jour. Et si c'est pour l'organiser sans public au final, à quoi bon ?

Quand aux membres de DG Sport, organisateur du Spa Rally annulé en dernière minute en mars dernier et remis à la mi-décembre, ils espèrent sans doute une amélioration de la situation d'ici là.

Ou alors peut-être opteront-ils pour la solution du Rally-Show... Avec trois épreuves prêtes à faire l'impasse, le Belgian Rally Championship est plus que jamais menacé. Le RACB et le promoteur tenteraient de trouver la parade en faisant compter les épreuves VAS de Monteberg et du Aarova Rally pour la compétition belge.

En espérant qu'on n'en arrive pas à un championnat de Belgique se résumant au final à quelques spéciales dans un sens puis dans l'autre, avec six épreuves en neuf jours à huis clos, sur l'aéroport de Bierset...