Sato (Rahal Letterman), parti de la troisième position sur la grille de départ, a été constamment en embuscade durant toute la course, avant de surgir au meilleur moment. Ses derniers tours ont été les plus tranquilles, puisque c'est escorté par la voiture de sécurité après un énième accident qu'il a passé la ligne en premier, devant Dixon et l'Américain Graham Rahal.

Le Français Simon Pagenaud, vainqueur l'an passé mais parti de trop loin (25e position), n'a pu faire mieux que 22e, juste derrière l'Espagnol Fernando Alonso.