Belgian GT

La victoire devrait à nouveau se jouer entre Van Hooydonk- Wauters et Hemroulle-Verbergt

FRANCORCHAMPS Pour la troisième fois consécutive, le Belgian GT se produira, ce week-end, à Francorchamps.

Après les 1.000 km et les 12H, c'est en lever de rideau des 25H VW Fun Cup que la douzaine de GT3 en découdra sur deux joutes d'une heure, la première ce vendredi à 18 h, la seconde samedi à midi.

Et, sauf surprise ou en cas de pluie, la lutte pour la victoire finale devrait à nouveau opposer la Dodge Viper KRK de Koen Wauters et Jeffrey Van Hooydonk à l'Audi R8 LMS Phoenix de Jean-François Hemroulle et de Tim Verbergt. Séparés par cinq points au Championnat à l'avantage des pilotes officiels du Belgian Audi Club, ces deux équipages se sont partagés équitablement les quatre manches spadoises.

Sur un tour chrono, Vincent Vosse est capable de les devancer pour la pole des Pros aux commandes de sa véloce Aston Martin DBRS9. Mais son équipier Eddy Renard est encore un peu juste pour assurer le relais.

Idem dans le clan Ford où la différence entre Duncan HuisHuisman et Pertti Kuismanen est trop grande pour prétendre au succès sur l'anneau ardennais.

Dans les camps Porsche et Ferrari, on espère faire oublier le week-end désastreux du mois passé avec une sortie de route pour Bert Longin et un début d'incendie dans le tour de chauffe de la deuxième joute pour Fred Bouvy.

Décrochés au championnat, First Motorsport et Delahaye Racing devront attendre les 24 Heures de Zolder (avec 80 unités à perdre ou à gagner) avant de pouvoir remonter éventuellement leur handicap.



© La Dernière Heure 2009