Loix et Princen confirmés, Duval intéressé, meute de Citroën.

A cinq semaines de la grande fête annuelle du Rallye du Condroz (1er et 2 novembre), on s’active du côté du Motor Club de Huy. Le retour de Seb Loeb n’est malheureusement pas à l’ordre du jour (le nonuple champion du monde disputera le Var avec son épouse), mais il devrait néanmoins y avoir, comme souvent, une belle affiche. Voici quelques nouvelles et rumeurs en vrac.

Loix et Skoda au départ : Contrairement à l’an dernier, le récent champion de Belgique défendra son titre au volant de sa Skoda Fabia S2000.

Duval cherche : Le double vainqueur François Duval se dit motivé à l’idée de revenir se « faire plaisir » avec son ami Anthony Bourdeaud’hui. Il cherche actuellement un budget et une auto.

Vande en Porsche ou Skoda : Le toujours populaire et spectaculaire Jean-Pierre Van de Wauwer hésite entre louer la 997 de BMA (qui alignera aussi la Subaru du Français Deveza) ou la Skoda Fabia WRC de David Bonjean lequel retrouverait, lui, le volant d’une « Lionne » au volant de laquelle il a signé son meilleur résultat à Huy.

Princen toujours en Subaru : Sa Subaru Impreza S12 finalement pas encore vendue, c’est à son volant que Kris Princen clôturera sa saison. « Sauf si elle trouve un nouvel acquéreur d’ici-là. » Sa priorité pour 2015 est de rouler en R5 : « Plutôt la Fiesta car les Peugeot et Citroën sont encore loin d’être fiables. »

Sans Neuville : Présent ce samedi au départ de l’East Belgian Rally au volant de la Hyundai i20 WRC de test, Thierry Neuville nous a confié qu’il ne serait normalement pas au départ du Condroz, coincé entre l’Espagne et le Wales Rally.

Lhonnay blessé : Victime d’un accident domestique, le régional de l’étape Stéphane Lhonnay ne pourra participer à son 20e Condroz consécutif.

Meute de Citroën : Après avoir trusté le podium l’an dernier, les Citroën sont de retour en force. On parle de Bertrand Grooten sur une DS3 WRC, Xavier Bouche en C4, le patron de Citroën Racing Yves Matton (toujours avec Daniel Elena) de retour en Xsara ou C4 WRC mais aussi…

Mads Ostberg ?: après Loeb l’an dernier, ce pourrait être au tour de l’un de ses successeurs en Mondial, Mads Ostberg, de venir dans nos labourés. Le projet Meeke-R5 serait par contre tombé à l’eau. Dommage pour les autres pilotes R5 que sont Cherain (Fiesta), Tsjoen (208) et Verschueren (DS3).

Qui en Skoda WRC? David Bonjean, Raphaël Auquier, Benoît Allart, Jean-Pierre Van de Wauwer et Anthony Martin sont intéressés par le volant d’une Fabia WRC. Il n’y en aura pas pour tout le monde…

Julien de retour en Mini : Sorti de la route après une bonne prestation, Dominique Julien devrait effectuer son retour sur la Mini WRC de First.

Plus de spéciale-show : La spéciale show du vendredi a été abandonnée. Une spéciale-test aura lieu le vendredi après-midi « pour autant que l’on trouve un terrain car deux communes viennent de nous refuser l’autorisation » indique l’organisateur Roger Jamoul.

Le parcours dévoilé avec une toute nouvelle spéciale à Forseilles

Roger Jamoul nous a gentiment dévoilé le parcours de cette édition. Il comportera 240 km avec 24 spéciales.

Le samedi 1er, les concurrents débuteront par la spéciale d’Amay (sens inverse de 2013) avant d’enchaîner avec Ombret-Strée (idem 2013), Modave-Tinlot (sens inverse 2013) puis de repasser à l’assistance. On attaquera ensuite la Hesbaye avec une toute nouvelle spéciale à Forseilles, une étape show rapide avec une portion de terre. Lavoir et Bas-Oha n’ont pas changé par rapport à l’an dernier, tandis que l’on clôturera la boucle par Villers-le-Bouillet et son célèbre jump (départ un peu modifié).

Le dimanche, on commencera par Engis avec ensuite un show du côté de Wanzoul (avec deux passages dans le village de Moha), Ben-Ahin puis un semi-marathon de 21 km regroupant les secteurs de Goesnes-Marchin et Vierset ce qui implique de traverser la route Huy-Modave.