En fin d'année dernière, Louis Camilleri, ex-homme fort de Phillip Morris, avait rendu son tablier de directeur général de Ferrari à la surprise générale. Le remplaçant de Sergio Marchionne justifiait des ennuis de santé après avoir contracté le coronavirus, ce qui l'aurait poussé à démissionner. Après une période transitoire de 6 mois, Maranello a un nouveau patron. Il s'agit de Benedetto Vigna.

Cet homme d'affaires âgé de 52 ans provient de la société franco-italienne STMicroelectronics dont il est membre du comité exécutif et actuellement président de la filiale MEMS and Sensors Group. Il prendra ses fonctions chez Ferrari à compter du 1er septembre. Il ne devrait pas jouer un rôle prépondérant dans la gestion de la Scuderia mais on devrait néanmoins le voir rendre visite à ses troupes au gré des Grands Prix.

"C'est un honneur particulier de rejoindre Ferrari comme directeur général et je le fais avec à la fois enthousiasme et responsabilité", indique Vigna. "L'enthousiasme devant les grandes opportunités qui sont là pour être saisies. Et avec un profond sens des responsabilités envers les résultats et capacités extraordinaires des hommes et des femmes chez Ferrari, de tous les acteurs de l'entreprise, et de tous ceux qui, dans le monde entier, ont une passion unique pour Ferrari."